La concurrence devient de plus en plus difficile entre les compagnies aériennes. La compagnie low cost Norwegian vient d’annoncer qu’elle s’installe à Paris dès l’été pour casser les prix des vols reliant Paris et les Etats-Unis. 4ème compagnie low cost européenne derrière Ryanair, Easyjet et Air Berlin, Norwegian fera un premier pas important sur le marché des long-courriers vers les Etats-Unis en proposant l’aller simple vers New York à partir de 179€, à raison de 7 vols par semaine

L’organisation de l’Euro 2016 sur le territoire français est une belle opportunité pour redynamiser le tourisme de notre pays qui en a bien besoin depuis les attentats qui ont marqué la fin d’année. Les matchs se joueront dans de nombreuses villes françaises, l’occasion pour les régions de mettre en avant leurs atouts pour accueillir les touristes européens qui seront nombreux à participer à l’événement football de l’année et qui suivront le parcours de leurs équipes nationales. La culture française,

Le tourisme n’a pas encore retrouvé son activité totale suite aux attentats du mois de novembre à Paris, mais les signes sont bons. Les européens et les américains semblent être de nouveau confiants concernant les mesures de sécurité prises par la France. C’est une étude au sein des médias sociaux qui vient d’être publiée par la société d’étude basée en Espagne, Socialvane. 4,4 millions de mentions sur Twitter et Instagram ont ainsi été analysées. S’il est difficile de mesurer la perception des étrangers

Les chiffres sont publiés et ils sont très positifs pour l’industrie touristique. 1,18 milliards de voyageurs dans le monde en 2015 soit une hausse de 4,4% par rapport à l’an passé. Le secteur représente 10% du PIB mondial et favorise l’emploi de centaines de milliers de personnes sur notre planète (1 emploi sur 11 selon l’OMT). Si le tourisme est fragilisé par le terrorisme, les épidémies et les flux migratoires, il n’en demeure pas moins une industrie florissante. L’Europe est toujours la zone

S’il est un grand rendez-vous à ne pas rater cette année pour le tourisme français, c’est bien l’Euro2016. Si l’organisation de cet événement sportif semble se dérouler sans encombre pour les institutions et les marques, les acteurs du tourisme doivent également se tenir prêts. Les événements de la fin d‘année 2015 ont contribué à diminuer les recettes du secteur et les professionnels comptent notamment sur l’Euro2016 pour redresser la pente. Ainsi la Chambre de Commerce et d’Industrie

La création de la métropole du Grand Paris implique le déploiement de l’offre touristique pour les 46 millions de touristes qui visitent chaque année la capitale française. Si le profil type du voyageur est bien connu, il s’avère que les touristes restent souvent dans Paris Intramuros, et concentrent leurs visites autour de 15 sites qui attirent à eux-seuls 1 million de personnes par an. L’ambition du Grand Paris est de créer l’attractivité hors de Paris Centre. Le déploiement des transports est prévu d’ici 2030

Ce ne sont pas moins de 100 sites qui sont confiés au Centre des Monuments Nationaux (CMN) et les rénovations vont bon train pour permettre une accessibilité maximale aux visiteurs désireux de découvrir les sites historiques français. De nouvelles ouvertures sont prévues, notamment celle de l’Hôtel de la Marine fin 2018, entièrement rénové et voué à devenir un espace culturel dédié à l’art de vivre, à l’excellence, la gastronomie et le design. La Place de la Concorde fera également l’objet de travaux

Selon IATA (association du transport aérien international), les compagnies aériennes devraient dégager 36,3 milliards de dollars de profit en 2016, de quoi redonner le sourire à ces géants qui ont connu des années difficiles. 2015 avait déjà redonné du souffle aux compagnies aériennes dont le profit a atteint 33 milliards de dollars, ce qui représente le double de 2014 (17,3 milliards de dollars). De gros efforts ont été fournis par le secteur pour modifier les faire évoluer les modèles économiques

Selon l’étude d’Anholt-Gfk City Brands Index publiée tous les deux ans, Paris reprend la première place des villes admirées dans le monde, devant Londres, New York et Sidney. La ville des lumières domine le classement sur les critères liés à l’aspect extérieur de la ville, ses moyens de transport et l’attractivité des activités proposées, mais a manifestement encore des efforts à fournir concernant la convivialité des parisiens, et les tarifs proposés pour les hébergements. Si cette étude ne tient pas compte

La borne baptisée « Timescope » sera opérationnelle dès le mois de mars et c’est une grande première. Certains lieux historiques de la Ville de Paris seront équipés de cette longue vue bien particulière. Equipées d’un casque de réalité virtuelle, ces bornes vont permettre aux visiteurs de faire un voyage dans le temps et de découvrir la vie de ce même lieu plusieurs siècles en arrière. Adrien Sadaka, l’un des créateurs de la machine, explique à RTBF que la première borne sera positionnée