Encore un travail de fond à réaliser pour les marques du secteur du voyage. Cette étude du cabinet américain MBLM sur 6000 consommateurs (US, EAU, Mexique) démontre que ces marques ne génèrent aucune relation intimiste avec ses usagers, contrairement à celles d’autres industries. Par « intimité », le cabinet entend une relation particulière entre la marque et le consommateur liée à l’usage, l’achat et la loyauté.

Le 4 Novembre dernier, notre Directrice Générale Caroline Paul, a animé une conférence dans le cadre de la journée e-tourisme 2015 organisée par le groupe CCMBenchmark. Cette intervention fût pour Caroline l’occasion de délivrer quelques indications clé basées sur l’expertise de l’agence Talents Travel en...

La compagnie britannique annonce une croissance de 5 à 7%, supérieure à la croissance européenne, et enivsage dès lors un nouveau déploiement de ses lignes en France. Le pays représente en effet 15 des 65 millions de passagers transportés par la deuxième compagnie du marché français. Surfant sur son succès, Easyjet prévoit de révéler prochainement les nouvelles liaisons, et mettra en place un programme de

Elle fut l’objet de longues hésitations. Et pourtant, l’alliance du luxe et du digital s’avère désormais exceptionnelle. Le digital est désormais au coeur de la stratégie globale des marques de luxe. Sans exception. C’est dans l’expérience multi-canale que les marques de luxe ont trouvé leur modus operandi. Renseigné par les réseaux sociaux, le client finalise son achat en boutique et bénéficie ainsi de l’expérience offerte par les marques.

Les marques de luxe voient débarquer un nouveau type de consommateurs, ceux de la génération Y. Dans cet article du réseau de veille en tourisme canadien, Chaire de tourisme Transat, Chantal Neault nous indique que ces derniers modifient radicalement leur approche du luxe versus les générations précédentes : ils sont plutôt désireux de vivre des expériences hors normes que de séjourner dans de grands hôtels où le

C’est dans le cadre de sa visite au Mont-Saint-Michel à l’occasion de l’inauguration du nouveau barrage, que François Hollande a fait une déclaration sur la thématique du tourisme. Le président a réitéré l’objectif du gouvernement d’atteindre 110 millions de touristes en France en 2020 et celui de la caisse des dépôts de réunir 1 milliard d’euros pour soutenir le développement des acteurs du tourisme.

Le ministre de l’économie vient d’ajouter une condition à la mise en pratique de la loi Macron sur les Zones Touristiques Internationales. Cette nouveauté rend obligatoire la finalisation d’un accord social pour autoriser l’ouverture dominicale aux  magasins de plus de 11 employés.  Seuls Darty, le Centre Beaugrenelle et les quelques magasins ayant anticipé la mise en place d’un accord social

Malgré l’agacement du syndicat du commerce parisien, le Centre Beaugrenelle fait bien partie des ZTI définies par la loi Macron, au même titre que d’autres centres commerciaux situés en dehors des zones de tourisme classiques. C’est d’ailleurs Beaugrenelle qui a initié l’ouverture dominicale le dimanche 18 octobre et ce fût un véritable succès. Ce sont près de 50.000 visiteurs qui se sont rendus

Il a longtemps résisté, mais le secteur du luxe connaît son premier ralentissement de croissance. Déjà déstabilisée par la loi anticorruption en 2014, la croissance est annoncée à 1% -2% à taux constants en 2015. Si l’attrait de la nouveauté et de la création, ainsi que les touristes chinois voyageant en Europe tirent les ventes de produits de luxe, le ralentissement économique en Chine,

Le défi est officiellement lancé sur le site challenge.sncf.com ! En vue des grands événements sportifs à venir en France, la SNCF souhaite améliorer ses services aux touristes français et internationaux. L’ambition affichée consiste à faciliter la compréhension du réseau et le repérage dans les 331 gares (hors RATP) franciliennes. Plus concrètement, la SNCF-Transilien demande aux starts-up, labs et