C’est au tour de la Côte d’Azur de souffrir des actions terroristes. Nous pouvons d’ores et déjà imaginer que la Ville de Nice va subir les mêmes conséquences que la capitale française suite à cet attentat perpétré le 14 juillet, l’un des week-end les plus fréquenté par les touristes sur la côte d’Azur. Les annulations d’hôtellerie ont commencé dès le lendemain de l’attaque, mais pour la plupart liées à l’annulation du concert de Rihanna prévu le 15 juillet selon le président du syndicat des Hôtels de Nice Côte d’Azur.

Sa création avait été annoncée par le Quai d’Orsay à la fin du mois juin pour soutenir et aider les acteurs du tourisme français à faire face aux difficultés rencontrées. Le contexte est effectivement particulier suite à la cascade d’événements négatifs pour la désirabilité de la France. Le comité d’urgence économique se réunira donc pour la première fois le 13 juillet, sous l’impulsion de Jean-Marc Ayrault, pour faire le point sur la situation et les mesures à prendre pour maintenir la France à la tête des destinations touristiques mondiales

Les conséquences du Brexit ne se sont pas fait attendre : le cours de la livre sterling continue inexorablement sa chute versus l’euro. En toute logique, les pays européens savent déjà que les britanniques voient leur budget vacances diminuer et vont devoir sacrifier certains postes de dépenses. De nombreuses régions françaises risquent d’être mise à mal, cet été ou ultérieurement, puisque les séjours des britanniques représentent plus de 11 millions de visiteurs par an France, et particulièrement en Normandie, en Bretagne, à Paris et sur la Côte d’Azur.

Les constats faits lors du salon VivaTechnologies laissent présager de nouvelles évolutions dans le domaine du voyage. Le mobile va continuer de révolutionner le secteur. Les acteurs qui se sont positionnés les premiers sur la mobilité, sont ceux qui sont aujourd’hui devenus leaders, à l’instar de Tripadvisor et AirBnb par exemple. L’utilisation du chatbot, ces robots qui discutent avec les utilisateurs, va petit à petit devenir monnaie courante pour répondre aux demandes des consommateurs. Le gros de l’innovation

Le magazine Envoyé Spécial a proposé cette semaine un sujet spécialement dédié au tourisme en France et plus particulièrement à Paris. Si les attentats ont altéré la désirabilité de Paris, les derniers mois ont enfoncé le clou en raison des grèves, des intempéries et des menaces terroristes qui continuer de peser sur l’Europe et la capitale française qui est toujours sous le coup de l’état d’urgence. Les acteurs du tourisme français vont devoir continuer à faire preuve de patience et redoubler d’initiatives pour promouvoir notre pays

Paris attendait le début de l’Euro2016 avec impatience pour voir sa fréquentation augmenter, mais les chiffres ne répondent pas aux attentes des acteurs du tourisme. Malgré le début de la compétition, les hôtels affichent encore 20% de fréquentation en moins vs juin 2015.  Les attentats, cumulés aux grèves, à la crue de la Seine et au temps automnal, ont eu raison de la motivation des touristes internationaux. Si les effets à long terme ne peuvent encore pas être quantifiés, il est prévisible que l’année 2016 restera dans les mémoires

Les vins de Bordeaux ont enfin leur site internet dédié au tourisme œnologique. Lancé à l’occasion de l’inauguration de la Cité des Vins, Bordeaux Wine Trip propose de multiples informations sur les circuits, les visites, ainsi que sur les hébergements dans la région. Mis en place conjointement par l’office du tourisme de Bordeaux Métropole, Gironde Tourisme et le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux, cette plateforme se veut être l’outil de référence, incontournable pour les vacanciers

Une nouvelle campagne pour encourager le tourisme à Paris vient d’être dévoilée par la Maire de Paris, Anne Hidalgo et le ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Jean-Marc Ayrault. Symboliquement tenue à la Tour Eiffel, la conférence de presse a délivré un message positif 6 mois après les attentats pour rassurer les touristes et les professionnels du secteur. C’est un budget total de 1,8 millions d’euros provenant de différents fonds qui a été débloqué

Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères et du Développement international s’est récemment exprimé sur France Info au sujet de la baisse de fréquentation de la France. Selon ce dernier, la diminution des réservations est liée à la peur des attentats plutôt qu’aux mouvements de grèves persistant actuellement sur notre territoire. Aussi le ministre a rappelé que des moyens très importants ont été déployés pour garantir un maximum de sécurité à l’occasion de l’Euro2016.

Le REC C se pare des plus beaux atours de la royauté française. Depuis peu, cinq trains de la banlieue parisienne ont été décorés aux couleurs du château de Versailles. Les 500.000 heureux passagers quotidiens de la ligne SBCF se voient donc plongés dans les prestigieuses pièces du château par la magie des trompe-l’œil. La galerie des batailles, la salle des miroirs et la bibliothèque royale de Louis XVI sont ainsi représentées dans plusieurs rames du train, permettant aux utilisateurs de bénéficier