The local.fr dresse une liste des bonnes raisons de visiter la France en 2016. Toujours classée en haut du classement des destinations de voyages, notre pays propose un programme alléchant pour satisfaire grand nombre de touristes l’an prochain. Au delà de ses attraits traditionnels que sont notamment les musées et le bon vin par exemple, ce sont de nombreuses opportunités qui seront offertes aux touristes en 2016 : l’UEFA, les commémorations de la première guerre mondiale,

Nous l’avions évoqué au sortir de l’été, et l’INSEE vient de confirmer les résultats positifs de la saison estivale pour les acteurs du tourisme en France. En affichant une hausse de fréquentation de 2,9%, les hébergements touristiques tirent leur épingle du jeu notamment dans les régions du bord de mer qui ont bénéficié d’une météo ultra favorable au mois de juillet. La Bretagne, le Sud Ouest, la Provence et la Corse ont particulièrement attiré les touristes français, qui a eux seuls représentent

Parmi les nouveautés prévues en ce début d’année, il faut noter la nouvelle législation concernant l’affichage des tarifs des hôtels français lors des réservations en ligne. En effet, bon nombre de touristes se sont retrouvés surpris par leur facture lors de leurs séjours. Les coûts additionnels tels que le wifi et le petit déjeuner ne sont pas toujours indiqués au moment des réservations en ligne. Il sera donc désormais obligatoire pour les hôteliers d’afficher le coût total en début de réservation,

Selon le dernier rapport du Forum Economique Mondial (WEF), la France vient de gagner encore des places dans le classement des destinations en terme de compétitivité et d’attractivité. C’est donc en seconde position que nous retrouvons notre pays, positionné juste après l’Espagne dans le classement bisannuel avec un gain de 5 places versus 2013. Les nombreux critères pris en considération en matière de politiques publiques territoriales et nationales, de qualités environnementales, structurelles

Plusieurs semaines après les attentats du 13 novembre, Paris souffre toujours de la baisse de fréquentation des musées, des terrasses et des magasins. Les touristes boudent toujours la capitale française. Si la reprise est progressive selon les derniers indicateurs, elle doit être soutenue par l’action des parisiens. A partir du 23 décembre, la Ville de Paris lancera donc une campagne intitulée « Paris est une fête » en affichage et sur les réseaux sociaux. Cette campagne est mise en œuvre

Anne Hidalgo, la Maire de Paris vient d’annoncer la mise en place d’un observatoire afin d’observer et de comprendre l’impact économique et social des zones touristiques internationales. Mises en place au mois de septembre dernier, ces zones commerçantes ont pour vocation de permettre l’accessibilité des touristes internationaux aux magasins situés dans différents quartiers de la capitale. L’ouverture de ces commerces le dimanche, parfois refusés par les organisations syndicales,

Les Nations Unies ont décidé de proclamer 2017 comme l’Année internationale du tourisme durable pour le développement. Cette résolution souligne l’importance du tourisme international, la compréhension entre les peuples, la connaissance des héritages culturels contribuant à renforcer la paix dans le monde. Les objectifs sont multiples : promouvoir une croissance du secteur pour privilégier le plein emploi, établir des modes de consommation et de production durables,

Proposées par le Conseil de promotion du tourisme, « La Liste » est une méthode de classement conçue comme un agrégateur de données de la gastronomie. Présenté comme « un guide des guides », la liste publiée ce 17 décembre, à pour objectif de répondre à la suprématie des guides anglosaxons en publiant un classement objectif de la restauration mondiale, visant également à redonner ses lettres de noblesses à la gastronomie française souvent négligée.

ITB Berlin publie en exclusivité une analyse sur les touristes du Moyen-Orient réalisée par IPK World Travel Monitor®. Le tourisme de la péninsule arabique est celui qui a connu la plus forte augmentation durant les 8 premiers mois de l’année, atteignant 9% de hausse. De plus en plus riches, et bénéficiant de 30 à 40 jours de vacances par an, les résidents des EAU privilégient les voyages à l’étranger, notamment pendant la saison estivale en raison de la forte chaleur

Une analyse du World Travel and Tourism Council (WTTC) montre que les effets des attaques terroristes sur le tourisme ne dure généralement pas plus de 13 mois. A contrario, le secteur du tourisme a besoin de beaucoup plus de temps pour se remettre d’une épidémie, d’un problème environnemental ou de troubles politiques. Pour parvenir à publier ces statistiques, le WTTC a étudié plus précisément les attentats de Madrid et de Londres,