Dans le cadre d’un déplacement dans le Sud de la France, Emmanuel Macron, le ministre de l’économie et des finances a répondu aux questions de Nice Matin au sujet de la privatisation de l’Aéroport de Nice Côte d’Azur et de l’ouverture prochaine de nouvelles Zones Touristiques Internationales. Revenant sur le succès des ZTI à Paris, le ministre indique que leur impact est positif sur le commerce et sur la création d’emplois. La loi sur le travail dominical inciterait désormais les communes de Nice, Cannes,

Une étude de European Cities Marketing démontre que le tourisme urbain se développe très fortement en Europe depuis quelques années face au tourisme des nations. Attirés par les grandes villes, et principalement les capitales européennes, les touristes envisagent de plus en plus souvent de passer la totalité de leur séjour dans un environnement urbain. Au sommet des villes désirables, nous retrouvons sans surprise Paris et Londres qui ont rassemblé à elles deux quelques 100 millions de nuitées

Depuis la création de Disneyland Paris, aucun projet de cette envergure n’a été imaginé et construit en France. EuropaCity, le projet touristique porté par le groupe Auchan (via sa filiale Immauchan) commence seulement à faire parler de lui malgré les années passées depuis l’annonce de l’ambitieuse volonté de développer une zone de loisirs et de commerce à destination des touristes. Une piste de ski, un parc aquatique, des salles de spectacle et un cirque, des boites de nuit mais aussi 2.700 chambres

Faire revenir les touristes japonais en France après les attentats relève véritablement du défi. Un challenge que les agences de voyage japonaises sont prêtes à relever tant le manque de voyageurs nippons se fait ressentir. Ainsi, la Paris Tourist Association, une organisation privée d’agents de voyage japonais, a décidé  d’œuvrer pour séduire à nouveau leurs compatriotes en procédant à un « projet d’embellissement et de renouvellement des jardins du Trocadéro ».

Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires Etrangères, a récemment réuni des professionnels du tourisme afin de leur signifier que son objectif reste dans la lignée de celui fixé par son prédécesseur Laurent Fabius, à savoir d’accueillir en France 100 millions de touristes en 2020. Ainsi 1 million d’euros viennent d’être alloués à une nouvelle campagne de communication digitale pour promouvoir la France dans 16 pays. L’objectif est similaire à celui des nombreuses actions mises en œuvre ces derniers mois

L’accueil des touristes internationaux en France a fait l’objet de nombreuses critiques l’an passé, mais le sujet a vite été pris en main par nos institutions. Une nouvelle formation proposée par Atout France et prise en charge par le FAFIH, l’OPCA de l’accueil et des loisirs est désormais disponible depuis le mois dernier. La formation MOOC Accueil France permet aux hôteliers et aux restaurateurs de se former à 6 clientèles internationales pour améliorer le service et proposer des prestations sur-mesure.

C’est un phénomène qui n’aura épargné personne dans l’industrie touristique en Ile de France. La baisse de fréquentation des sites touristiques, des restaurants et des magasins s’est considérablement fait ressentir depuis les attentats du 13 novembre. Le monde dresse un tableau de ce constat qui touche plus particulièrement la région de la Capitale. Les régions campagnardes ou montagnardes sont moins affectées que Paris qui a non seulement constaté une baisse

Après la mise en place du paiement sans contact dans les magasins, ce sont les distributeurs de billets qui sont au cœur de la stratégie des grandes banques mondiales. De grandes banques américaines et ailleurs dans le monde cherchent à mettre en place de nouveaux systèmes de retrait d’argent liquide via la technologie sans contact NFC. C’est grâce à leurs smartphones que les clients pourront bientôt se servir aux distributeurs de billets via des systèmes tels qu’un code

Depuis les attentats de la fin d’année, nombreux sont les indicateurs du tourisme qui font part du désarroi de l’ensemble des acteurs de l’industrie sur les derniers mois de l’année. Etre la première destination mondiale n’est pas une place facile à tenir dans de telles circonstances, notamment face à la désirabilité de Londres ou New-York. Mais la France n’as pas dit son dernier mot, les signes sont positifs et les actions nombreuses pour que le secteur revienne à la normalité dans les prochains mois,

Une marge brute d’exploitation de 40,6%. Voici les résultats annoncés par ADP (Aéroports de Paris) pour l’année 2015. Malgré une diminution du trafic passagers en raison des attentats de la fin d’année de l’ordre de 0,6 à 0,7%, ADP est parvenu à maîtriser ses charges. Une bonne nouvelle puisque ce profit va notamment permettre de geler les tarifs des compagnies aériennes et permettre à ADP de se déployer à l’international. De nouveaux projets devraient également être révélés