Actualités

Les professionnels du tourisme veulent rester positifs suite aux attentats de Nice. Nombreux sont les touristes qui n’ont pas souhaité renoncer à leurs vacances prévues dans la baie des anges, mais beaucoup ont toutefois fait le choix de renoncer par crainte qu’un autre attentat ne se produise ou que les stigmates soient trop importants. L’heure est au constat, à la mobilisation et à la réassurance dans les agences de voyage. « La vie a repris son cours » prétendent les professionnels du tourisme

Selon cette dernière étude publiée par le Cabinet Deloitte, les réseaux sociaux sont encore mal exploités dans le secteur du tourisme. Le constat est éloquent au niveau des utilisateurs. Le thème des vacances fait partie des plus couramment cités sur les réseaux sociaux et les voyageurs consultent et se fient aux avis avant l’acte d’achat. De leur côté, les acteurs du tourisme se contentent encore de travailler leur ligne éditoriale et de diffuser de l’information ce qui n’est plus suffisant au regard des attentes des voyageurs. L’objectif pour ces derniers

Le jeu Pokémon Go vient à peine d’être lancé en France, mais il relève déjà du phénomène aux Etats-Unis. La chasse aux Pokémons, instiguée par l’éditeur japonais de jeux vidéo The Pokémon Company depuis quelques semaines, fait déjà beaucoup parler d’elle, notamment en raison des nombreux accidents générés par le jeu. Happés par leurs smartphones, les utilisateurs prennent parfois des risques pour attraper leurs cibles. Certaines villes américaines souhaitent néanmoins tirer avantage de ce phénomène. Un porte-parole du tourisme

L’application mobile Pokémon Go est un succès phénoménal aux Etats-Unis. Elle s’est directement placée à la première place des téléchargements en une journée… de quoi intéresser particulièrement les marketers, toujours en quête de nouvelles opportunités. La réalité augmentée fait réellement partie des technologies du futur...

Depuis quelques années, les voyageurs d’affaire profitent aussi de leurs déplacements à des fins de loisirs. Dans le jargon du tourisme, ce concept s’appelle Bleisure. Carlson Wagonlits vient de publier les résultats d’une étude sur ces faits qui montrent que les chiffres sont curieusement stables depuis 5 ans. 7% des voyageurs d’affaires ajoutent des journées de loisirs lors de leurs voyages d’affaire, notamment lorsque la distance est longue depuis leur pays d’origine. Le profil type des voyageurs Bleisure représente une nouvelle

L’aéroport de Paris Orly vient d’inaugurer son nouveau terminal dédié aux vols internationaux. Les Aéroports de Paris ont annoncé une série d’amélioration des services aux passagers durant les mois à venir. La nouvelle jetée du Terminal Orly Sud fait partie intégrante du projet. Destiné aux vols long courrier, la nouvelle structure, moderne et attractive pour les passagers à l’instar du terminal M de CDG 2E , devrait également générer de nombreux emplois dans les années à venir. La sécurité y est bien sûr privilégiée suite aux attentats

C’est au tour de la Côte d’Azur de souffrir des actions terroristes. Nous pouvons d’ores et déjà imaginer que la Ville de Nice va subir les mêmes conséquences que la capitale française suite à cet attentat perpétré le 14 juillet, l’un des week-end les plus fréquenté par les touristes sur la côte d’Azur. Les annulations d’hôtellerie ont commencé dès le lendemain de l’attaque, mais pour la plupart liées à l’annulation du concert de Rihanna prévu le 15 juillet selon le président du syndicat des Hôtels de Nice Côte d’Azur.

Sa création avait été annoncée par le Quai d’Orsay à la fin du mois juin pour soutenir et aider les acteurs du tourisme français à faire face aux difficultés rencontrées. Le contexte est effectivement particulier suite à la cascade d’événements négatifs pour la désirabilité de la France. Le comité d’urgence économique se réunira donc pour la première fois le 13 juillet, sous l’impulsion de Jean-Marc Ayrault, pour faire le point sur la situation et les mesures à prendre pour maintenir la France à la tête des destinations touristiques mondiales

Les conséquences du Brexit ne se sont pas fait attendre : le cours de la livre sterling continue inexorablement sa chute versus l’euro. En toute logique, les pays européens savent déjà que les britanniques voient leur budget vacances diminuer et vont devoir sacrifier certains postes de dépenses. De nombreuses régions françaises risquent d’être mise à mal, cet été ou ultérieurement, puisque les séjours des britanniques représentent plus de 11 millions de visiteurs par an France, et particulièrement en Normandie, en Bretagne, à Paris et sur la Côte d’Azur.

Les constats faits lors du salon VivaTechnologies laissent présager de nouvelles évolutions dans le domaine du voyage. Le mobile va continuer de révolutionner le secteur. Les acteurs qui se sont positionnés les premiers sur la mobilité, sont ceux qui sont aujourd’hui devenus leaders, à l’instar de Tripadvisor et AirBnb par exemple. L’utilisation du chatbot, ces robots qui discutent avec les utilisateurs, va petit à petit devenir monnaie courante pour répondre aux demandes des consommateurs. Le gros de l’innovation