Actualités

En 23 ans d’existence, jamais les chiffres du célèbre parc d’attraction n’avaient été aussi bas. Il s’agit bien entendu d’une nouvelle conséquence des attentats qui ont touché la France et la Belgique. « Une année exceptionnellement difficile » selon Catherine Powell, la présidente du groupe qui annonce une perte totale de 858 millions d’euros et une baisse de 10% de la fréquentation. Si la situation d’Euro Disney n’est pas au beau fixe,

Suite aux chiffres désastreux annoncés ce week-end, Manuel Valls vient d’annoncer ce lundi de nouvelles mesures pour soutenir le secteur du tourisme qui est en grande difficulté en France. En matière de sécurité, le Premier ministre annonce la mise en place d’un réseau de caméras de surveillance dans les lieux sensibles, et notamment à l’entrée nord de Paris où ont lieu les braquages. Des camions mobiles permettront aux touristes de porter plainte

Les chiffres annoncés ce week-end confirment la situation désastreuse du tourisme à Paris et en Île-de-France depuis les attentats. 8,1% de touristes en moins depuis le mois de janvier, soient 2 millions de visiteurs français et étrangers qui manquent à l’appel. Dans le ranking des nationalités qui ont désertées la France, on note une baisse radicale de fréquentation des japonais (-39%), suivis des chinois, des allemands puis des américains. Le secteur de l’hôtellerie

Dans cette interview, Alain Courtinat, directeur du réseau d’agences Maisons du Voyage, revient sur l’importance d’envoyer une image positive aux touristes asiatiques afin qu’ils reviennent en France. Voyager dans les pays asiatiques ne constitue aucune menace pour les visiteurs et les touristes japonais, chinois ou coréen qui voyagent habituellement en Europe ne comprennent pas qu’il puisse exister un risque alors qu’ils se déplacent pour leurs loisirs.

Une nouvelle étude publie des informations sur l’avenir de la Chine. La deuxième puissance économique mondiale a atteint un nouveau pallier dans son développement en terme de consommation par habitant. La Chine devrait voir 75% de sa population se hisser au sein de la middle class d’ici 2030. Les ménages à bas revenu devraient diminuer, et ceux à très hauts revenus devraient quant à eux augmenter, notamment dans les zones urbaines.

Le salon Equip Hôtel vient d’ouvrir ses portes à Paris et va dévoiler les nouveautés du secteur de l’hôtellerie. Sans surprise, ce sont les objets connectés qui devraient permettre de faire évoluer l’offre. Face à la concurrence de Airbnb, les professionnels du secteur s’orientent de plus en plus vers les offres sur-mesure. Aussi il sera bientôt possible de choisir sa vue et sa décoration grâce à la projection d’images 4D, mais aussi le confort de sa chambre

La compagnie aérienne française doit rattraper son retard. Passée de leader à challenger, Air France doit retrouver le chemin de la croissance. Le PDG Jean-Marc Janaillac, vient d’annoncer de nouvelles mesures dans le cadre du plan « Trust Together » et notamment la création d’une nouvelle compagnie, sous le nom d’Air France. Sans être une compagnie low cost, elle offrira des tarifs moins élevés pour améliorer les lignes aujourd’hui déficitaires et aussi pour contrer les compagnies du Golfe qui ont créé une forte concurrence

L’Etat d’urgence, les attentats, les grèves, les agressions sur les stars… Paris souffre actuellement d’une mauvaise réputation auprès des touristes étrangers. Les chiffres concernant les visiteurs en provenance d’Asie sont désastreux, avec une baisse de 18% de fréquentation des chinois, et 40% des japonais. Les discours tenus par notre gouvernement, réalistes mais effrayants, contribuent à accentuer la peur des visiteurs et le marasme dans lequel se trouve le secteur touristique.

Ils constituent la nouvelle cible des professionnels du secteur du tourisme : les touristes indiens. Le pays émerge fortement d’un point de vue économique, permettant à certains indiens aisés de voyager à l’étranger. La destination France, et plus particulièrement Paris, commence à être prisée par ces derniers et par les Tour Opérateurs qui proposent des circuits et des séjours courts pour faire découvrir la ville de Paris et les Châteaux. Les indiens ne sont pas effrayés par les questions de sécurité

Il faut parfois repenser sa stratégie et particulièrement dans les moments difficiles. C’est précisément la posture prise par les acteurs du tourisme dont la situation est jugée particulièrement préoccupante à Paris et dans la région. La plupart des monuments et activités ont vu leur fréquentation baisser fortement depuis les attentats, la cru de la Seine et les grèves qui ont eut pour première incidence de faire reculer la venue des visiteurs étrangers (35% de baisse de fréquentation et 1 milliard de manque à gagner).