Le marketing digital s’impose dans la Culture

Vous êtes ici :  – Talents Travel » Blog » Le marketing digital s’impose dans la Culture

Dans:   par :  Commentaires: (0)

Dans un contexte de coupes budgétaires et de concurrence touristique exacerbée, les lieux culturels doivent se réinventer et parfois réfléchir comme des entreprises pour continuer d’attirer les visiteurs. 

Face à ces nouveaux challenges, le digital n’est plus une option et devient incontournable notamment dans le marketing. De la billetterie aux réseaux sociaux en passant par l’utilisation des données, le digital vient transformer les institutions culturelles.

La culture, un secteur conservateur

Dans une interview accordée à TOM Travel, Aurore GALLARINO, responsable de la communication digitale au Centre des Monuments Nationaux (CMN) explique que dans le secteur, toujours conservateur, de la Culture, la notion de marketing digital n’est pas toujours bien vue. Aujourd’hui on ne parle pas de clients mais de visiteurs. Toutefois comme pour une entreprise classique, une institution culturelle doit être capable de se démarquer, de se positionner et de connaitre sa cible, qu’on l’appelle client ou visiteur, pour pouvoir la capter.

Le digital, un incontournable

Le digital correspond à la demande et aux usages actuels. Intégrer le digital dans sa communication  mais aussi dans son offre et dans ses outils (paiements, visites…) permet de rester compétitif et de répondre aux attentes des visiteurs.

Le marketing digital pour faire face aux coupes budgétaires

Dans un contexte de réduction budgétaire, le marketing digital a aussi pour avantage de concentrer l’efficacité des budgets en touchant une cible très finement définie notamment grâce aux réseaux sociaux ou au RTB. Cependant, comme le souligne Aurore, l’efficacité du digital à beau être à moindre coût comparé aux campagnes marketing traditionnelles, cela ne signifie pas que ces actions soient gratuites. Les réseaux sociaux ne sont pas magiques et si l’investissement financier est réduit, il ne doit pas être supprimé. De même, toutes ces plateformes et prises de paroles nécessitent une réelle planification stratégique qui peut nécessiter un accompagnement par des agences conseils. C’est le cas par exemple sur des marchés complexes comme la Chine qui possède un éco-système digital extrêmement différent du notre.

Des partenariats pour aller plus loin

La mutualisation des moyens est également une piste à explorer pour les lieux culturels. En créant des partenariats avec les acteurs touristiques de la destination dans laquelle ils évoluent, les institutions culturelles peuvent passer outre leur limite budgétaire. En s’associant avec des acteurs privés sur les territoires, le CMN a par exemple pu donner une dimension encore plus significative à la venue de KOLs. Les influenceurs ayant un vrai rôle aujourd’hui dans le tourisme, une telle opération est bénéfique pour tous les maillons du partenariat, qui peuvent ensuite ré-exploiter les contenus dans leur communication digitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *