Author: Caroline Paul

Avec le ralentissement économique et une régulation plus stricte des daigou 代购 (un personal buyer-like), les retailers et les marques internationales ont de plus en plus de mal à capter la clientèle chinoise. Les grandes maisons comme Lancôme ou Tissot, ont dû s’adapter et investir très rapidement l’écosystème digital chinois, tirant ainsi leur épingle du jeu. Comment captent-elles l’attention des voyageurs chinois ? C’est là que WeChat et WeChat Moments Ads entrent en jeu.

Trop souvent les marketeurs associent les Millennials et la Gen. Z comme étant une seule et même population. Les différences entre ces deux groupes d’individus sont pourtant grandes. Pour les marques souhaitant s’attaquer au marché chinois, il est indispensable d’effectuer une distinction entre ces deux groupes et de bien déterminer leurs besoins et caractéristiques pour pouvoir mieux les cibler.

Il en ressort une très forte croissance des campagnes publicitaires avec KOLs ainsi qu’un fort attrait pour les contenus vidéos et le live streaming. En termes de Digital Advertising, les moteurs de recherche sont de plus en plus délaissés au profit de campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux.

Newrank, l’une des plus grande sociétés d’analyse data média vient de publier son rapport annuel sur les dernières tendances marketing WeChat.

Les touristes chinois sont à l’origine de 20% des dépenses touristiques dans le monde. Avec 150 millions de vacanciers, ils sont les citoyens qui voyagent le plus au coude à coude avec les touristes américains. Chaque année, les voyageurs chinois sont nombreux à visiter la capitale française pour ses monuments historiques, ses musées et ses nombreuses enseignes de luxe. Toutefois, plus enclins aux nouvelles expériences et aux découvertes, ces touristes privilégient de plus en plus le reste du territoire.

Alipay vient d'annoncer une collaboration à l'échelle Européenne pour améliorer le parcours de voyage des Chinois. Les paiements mobiles font désormais partie intégrante du quotidien des Chinois. Lors de leurs déplacements, ils sont de plus en plus nombreux à souhaiter pouvoir conserver leurs habitudes. Quand on sait que 180 millions de touristes chinois sont attendus en Europe en 2019, on comprend l'importance de ces outils pour les acteurs du tourisme. 

Dans l’imaginaire collectif, les touristes chinois sont encore beaucoup associés à des boulimiques du voyage, intéressés presque uniquement par le shopping. Cette vision était peut-être vraie il y a encore quelques années mais les comportements évoluent rapidement. Les voyageurs chinois s’intéressent de plus en plus à la culture. Une clientèle à ne pas négliger pour les musées.