Next Tourisme 2018 : les points clés

Vous êtes ici :  – Talents Travel » Actualités » Next Tourisme 2018 : les points clés

Dans:   par :  Commentaires: (0)

Le 31 mai dernier, à l’occasion de Next Tourisme, Caroline Paul, CEO de Talents / China Travel animait une table ronde sur le tourisme chinois. Considéré comme le rendez-vous de référence pour les décideurs du e-tourisme, Next Tourisme met en lumière les actualités et tendances du secteur.

Pour sa cinquième édition, la conférence Next Tourisme, organisée par Next Content, réunissait encore une fois un panel d’intervenants de qualité sur les prospectives de l’industrie. Retour sur les informations clés à retenir.

L’ère du conversationnel

L’an dernier, lors de la même conférence, Caroline Bouffault, en charge du tourisme chez Google, ne s’était pas trompée quand elle annonçait le début de l’ère du conversationnel. Aujourd’hui les chatbots sont partout et la prise en compte du vocal devient stratégique dans le SEO. L’enjeu de demain ne va plus être de convaincre le client mais dans un premier temps de convaincre son assistant personnel digital car c’est lui qui sélectionnera l’information pertinente et la proposera à son utilisateur. Les entreprises doivent donc dès aujourd’hui prendre en compte le vocal dans leur stratégie de SEO mais aussi réfléchir en termes d’algorithmes d’intelligence artificielle pour assurer une visibilité finale auprès des prospects. Pour le SEO, le model de demain ne sera plus B2B mais B2R2C : Buisness to Robot to Customer.

Augmentation des prix dans le digital

Next Tourisme édite chaque année un baromètre des décideurs du tourisme en association avec KPMG. Cette année, la majorité des acteurs note l’augmentation des coûts de trafic et d’acquisition dans le digital. Toutefois, ils s’accordent à dire que les actions marketing étant de plus en plus désilottées et cross canal, il faudrait pouvoir cumuler tous les canaux et toutes les variables pour connaitre le ROI réel de chaque action.

Coup de projecteur sur les touristes chinois

Avec près de deux millions de visiteurs chinois en France chaque année et un pouvoir d’achat hors normes (6 fois supérieur aux français), les touristes chinois représentent des enjeux de volumes et de valeurs indéniables pour l’industrie touristique. Pour réussir sa stratégie d’acquisition, Caroline Paul a rappelé l’importance pour les marques de s’intégrer dans l’écosystème digital chinois et d’en respecter les usages. Le Story telling, la recommandation sociale et l’utilisation de QR code mais aussi la mise en place de moyen de paiements adaptés (Alipay /WeChat Pay) ou encore l’adaptation du contenu plutôt que la traduction sont des exemples de bonnes pratiques à mettre en place pour les entreprises qui souhaitent attirer la clientèle chinoise.

Un digital de plus en plus présent mais de moins en moins voyant

La journée de conférences s’est conclue sur ce constat étonnant. Entre algorithmes, IA et réalité virtuelle, les technologies se complexifient mais sont en réalité au service de la simplification. Le digital doit être facilitateur et garantir un parcours client sans couture, pour une expérience toujours plus fluide.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *