Recettes touristiques, où en est vraiment la France?

Vous êtes ici :  – Talents Travel » Actualités » Recettes touristiques, où en est vraiment la France?

Dans:   par :  Commentaires: (0)

Cette année la fréquentation touristique se porte à merveille en France avec une augmentation du nombre de visiteurs mais qu’en est il des recettes liées au tourisme?

3ème et non 5ème… mais toujours pas 1ère

Souvent laissé de côté au profit des chiffres de fréquentation, le montant des recettes touristiques vient relativiser l’hégémonie de la France en tant que première destination touristique mondiale. En effet, en se basant sur les recettes et non sur les arrivées, la France n’arrive qu’en troisième position dans le classement des destinations touristiques internationales. Une troisième place retrouvée de justesse l’an dernier, suite à un ajustement dans la méthode de calcul de la Banque de France. Ce nouveau calcul permet de mieux prendre en compte l’évolution des nationalités des visiteurs et leur pouvoir d’achat. Sans cette adaptation la France se situait 5ème, derrière les USA , l’Espagne, la Thaïlande et la Chine.

Records annoncés

Les records de fréquentation annoncés cette année ne sont pas suffisants pour la destination France; le signe le plus positif de la santé du secteur est véritablement lié à l’augmentation des dépenses des touristes étrangers lors de leurs séjours. Selon les dernières données de la Banque de France le record de 54 milliards d’euros établi en 2014 est bien parti pour être dépassé en 2018. Avec 53,7 milliards d’euros l’an dernier, le montant des recettes avait flirté avec le record sans pour autant l’atteindre. Cette année les signes sont très positifs avec une augmentation de 1,1 milliard d’euros sur les 12 mois glissants (d’août à août) en comparaison avec la même période sur le dernier exercice.

Un été rentable

Ces bonnes performances sont notamment liés à une saison touristique estivale très rentable avec +7,4% de dépenses des visiteurs étrangers en Juillet-Août. La majorité des clientèles touristiques a dépensé plus cette année; c’est le cas principalement des Britanniques et des Belges (+13,6%) mais aussi des Japonais (+59%).

Attention à la concurrence

De bonnes performances globales qui ne doivent pas pousser la destination à se reposer sur ses lauriers. En effet, les dépenses des Chinois ont par exemple diminué alors que leur nombre d’arrivées a augmenté. Ces résultats ont valeur d’alerte et doivent pousser la destination France à continuer ses efforts pour rester attractive et compétitive dans un contexte de concurrence touristique exacerbée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *