9 pays, 9 façons de faire du shopping

Vous êtes ici :  – Talents Travel » Blog » 9 pays, 9 façons de faire du shopping

Dans:   par :  Commentaires: (0)

Une récente étude de MoodMedia et YouGov a observé le comportement de 11 255 consommateurs pendant leur shopping, dans plusieurs pays. Résultat : la manière d’aborder le shopping change selon l’origine des consommateurs.

9 pays étudiés

Pour leur étude MoodMedia et YouGov ont interrogé des consommateurs australiens, chinois, français, allemands, hollandais, russes, espagnols, britanniques et américains sur les raisons qui les poussent à venir faire leur shopping en boutique plutôt que d’effectuer leurs achats online sur les sites e-commerce.

Des réponses variées

Les résultats de l’enquête mettent en avant la diversité des goûts en matière de shopping selon l’origine des acheteurs.

Le shopping des anglophones

Les Américains sont par exemple très sensibles à la musique en point de vente. Point commun avec les autres nationalités interrogées, ils sont connectés pendant leur shopping et, si ils ne sont pas influencés par les promotions en cours, ils le sont par les publicités en magasin.

Comme les Américains, le comportement d’achat des Australiens est influencé par la musique.

Les Britanniques considèrent le shopping comme une activité sociale et aiment avoir des interactions avec les vendeurs. Faire du shopping est un passe temps à part entière qu’ils adorent.

Les préférences shopping des Chinois

shopping chinois

Les Chinois voient eux aussi le shopping comme un loisir et une activité sociale. Ils sont les plus connectés lorsqu’ils font leur shopping. 91% d’entre eux utilisent leur téléphone portable en magasin contre 55% en moyenne pour les autres nationalités. Ils utilisent leur mobile d’abord pour comparer les prix, obtenir plus d’informations sur un produit mais aussi pour consulter des avis sur des plateformes comme Ctrip (pour leur voyage) ou WeChat. La recommandation sociale est au coeur de la culture chinoise et s’effectue aujourd’hui via les outils digitaux et leur écosystème propre, notamment sur WeChat, 1er réseau social chinois avec 980 millions d’utilisateurs.

Les consommateurs chinois sont ultra connectés mais ils sont également très sensibles à l’experience. Pour ces inconditionnels du e-commerce, habitués à acheter online, le déplacement en boutique doit permettre de vivre une experience unique. Pour eux l’experience client en point de vente est deux fois plus importante que pour les autres nationalités. Pouvoir mêler online et offline est également très apprécié par ses fans de shopping et de technologies.

Les Européens et les Russes

Les Espagnols sont les plus connectés des consommateurs européens, ce sont aussi les plus impulsifs dans leurs achats.

Au contraire les Allemands sont les moins digitalisés. Allemands, Hollandais et Français ont en commun de ne pas vouloir recevoir de promotions sur leur portable pendant leur shopping; les messages push sont considérés comme des désagréments.

Les Français, comme les Chinois et les Britanniques, considèrent le magasin comme un lieu social. Ils se laissent influencer par l’atmosphère qui impacte leurs achats impulsifs pendant leur shopping.

Enfin les Russes sont les consommateurs les plus exigeants lorsqu’ils se déplacent en boutique. Ils veulent du concret, pouvoir toucher les produits et n’aiment pas attendre et faire la queue. Ils aiment l’immédiateté de l’expérience en boutique et il est important pour eux que les produits soient disponibles de suite. Très peu sensibles à la musique, ce sont les seuls qui ne sont pas dérangés par une atmosphère bruyante.

Shopping touristes russes

Source 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *