Les touristes chinois à la conquête des stations de ski

Vous êtes ici :  – Talents Travel » Blog » Les touristes chinois à la conquête des stations de ski

Dans:   par :  Tags: , , Commentaires: (0)

Alors que Pékin accueillera les JO d’hiver de 2022, les Chinois s’intéressent de plus en plus aux sports d’hiver. L’émergence progressive d’une classe moyenne chinoise, ces vingt dernières années, a fortement modifié les habitudes de consommation des ménages en termes de loisirs. Associée à l’avènement des congés payés, la demande pour les loisirs et le tourisme à la fois inbound et outbound a explosé.

A la recherche de nouvelles expériences

La classe moyenne chinoise, de plus en plus nombreuse, est avide de nouvelles expériences et se laisse séduire par les sports d’hiver. Encore peu connu, le ski n’est pas accessible à tous et reste réservé à la partie aisée de la classe moyenne, ce qui lui confère un intérêt supplémentaire. En effet, dans ce pays où la culture de l’identité sociale (Mianzi) est encore très présente, quoi de mieux que de pratiquer le ski pour mettre en avant sa réussite sociale.

La pratique du ski dans ce pays s’est développée lentement à la fin des années 90 mais connaît un vrai boom ces dernières années. En créant son premier Resort en Chine, Club Med avait pressenti cette montée en puissance. Sorti de terre en 2010, le Village de Yanuli est exclusivement axé sur les sports d’hiver.

A l’heure actuelle, 570 stations de ski sont réparties sur le territoire chinois, ce qui est certes peu à l’échelle du pays mais ne doit pas être considéré comme marginal. En 2015, on dénombrait 12 millions de journées de ski et 7 millions de skieurs soit 0,5% de la population. Si on fait un parallèle avec la France, qui compte 13% d’adeptes, le nombre de skieurs potentiels chinois (182 millions) dépasse le nombre de skieurs actuels dans le monde (125 millions) !

 

Les touristes chinois adoptent le ski

Pékin prévoit 300 millions de skieurs chinois

Le soutien du gouvernement

La démarche du président Xi Jinping, d’accueillir la prochaine édition des Jeux Olympiques, marque également la volonté du gouvernement d’ancrer le ski et sa pratique dans la société chinoise. Tout en restant assez vague, Pékin va même jusqu’à annoncer 300 millions de skieurs chinois à l’horizon 2030.

Selon Serge Koening, diplomate français et spécialiste du ski en Chine « Il se passe le même phénomène qu’en France lors des JO de Grenoble en 1968, avec la concordance de trois facteurs : le développement du tourisme, du sport outdoor et l’emballement autour du mouvement Olympique » (Les échos)

Un savoir faire Français

Après le rachat en 2014 du Club Med par Fosun, le puissant conglomérat d’investisseurs cherche maintenant à entrer au capital de la Compagnie des Alpes.

Il semble donc que les Chinois capitalisent sur l’expérience et le savoir faire français en termes de stations de sports d’hiver, mines précieuses pour développer ces activités sur leur sol.

Des stations artificielles

Cependant les stations de ski chinoises n’ont pas tout à fait la même atmosphère que nos traditionnelles stations européennes. Les 570 stations répertoriées représentent des réalités très diverses allant d’une piste unique à un réel village de montagne. Elles ont cependant toutes en commun une température glaciale, souvent comprise entre -10 et -20°C, rarement plus. La neige n’y tombe pas de manière naturelle et ce sont donc des domaines exclusivement nourris aux canons à neige qui sont ouverts aux touristes.

 

Canon à neige pour stations chinoises

Les pistes des stations chinoises sont recouvertes par des canons à neige.

Une niche à exploiter

Les stations françaises peuvent encore se démarquer de leurs cousines chinoises. L’ambiance unique, les conditions climatiques et les paysages offerts par nos stations demeurent à l’abri de la concurrence de ces créations ex nihilo. L’histoire même des stations et leur patrimoine constituent un attrait indéniable pour la clientèle chinoise.

C’est donc comme une opportunité extraordinaire pour les stations françaises qu’il faut voir le développement du ski en Chine. Ces stations vont permettre aux chinois de se familiariser avec les sports d’hiver pour ensuite avoir envie de les tester dans de nouveaux lieux. De plus l’engouement pour la France, malgré le contexte actuel ne va pas disparaître. La France reste d’ailleurs en haut de la liste des destinations aspirationnelles que les chinois souhaitent visiter.

 

Le ski, de plus en plus populaire auprès des touristes chinois - Crédit Atout France

Le ski, de plus en plus populaire auprès des touristes chinois – Crédit Atout France

 

L’analyse de la clientèle touristique chinoise met en évidence une évolution des pratiques. Le tourisme de masse et les voyages de groupes sont actuellement supplantés par les Free Independent Travelers Chinois ( 83,8%). Pour la plupart ce sont des Milenials connectés au fort pouvoir d’achat et à la recherche de nouvelles expériences. Ils pourraient tout à fait être séduits par un séjour alliant la destination France et la pratique du ski, deux gros indicateurs de prestige social.

De plus, l’augmentation significative des repeaters (39,8% selon le CRT IdF) dans la part des voyageurs chinois est une opportunité pour le développement de produits axés sur la montagne. En effet après avoir visité Paris, ces amoureux de la France cherchent à explorer de nouvelles destinations.

Les stations de ski Françaises doivent donc se réjouir de ce nouvel engouement et s’emparer du phénomène dès maintenant en mettant en place une stratégie touristique adaptée, en cohérence avec les usages (réseaux sociaux) et la culture des chinois.

Grâce à son équipe franco-chinoise et son expertise du tourisme, l’agence Talents Travel se propose de soutenir l’ouverture des domaines skiables français à la clientèle chinoise.

 

Pour aller plus loin:

http://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/0211759366875-le-grand-bond-en-avant-du-ski-en-chine-2062129.php#cVx05PJM84ofuZwO.99

http://www.la-croix.com/Actualite/Economie-Entreprises/Economie/Des-entreprises-francaises-de-la-montagne-misent-sur-des-JO-d-hiver-chinois-2015-02-17-1281689

http://www.lexpress.fr/tendances/voyage/domaines-skiables-l-exemple-francais_1744125.html

http://www.lesechos.fr/industrie-services/diaporamas/DIAP0102172227_FDF63B-le-ski-nouvel-eldorado-chinois-2061919.php?id_photo=3

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/06/04/le-chinois-fosun-negocie-son-entree-dans-la-compagnie-des-alpes_4934948_3234.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *