Pourquoi et comment attirer les touristes français ?

Pourquoi et comment attirer les touristes français ?

Quand nous commençons à parler stratégie marketing tourisme avec nos clients la plupart pensent tout de suite aux touristes internationaux. Ils n’ont pas tort, car les voyageurs étrangers sont souvent les plus dépensiers, mais ils ont tendance à oublier de prendre compte une autre cible potentielle : les touristes français.

Première clientèle touristique en France

En 2019, en France, 69% des nuitées touristiques ont été réalisées par les touristes français. Même dans les destinations les plus attractives sur la scène internationale, comme en Ile de France ou sur la Côte d’Azur, ils représentent plus de la moitié des visiteurs.

Que ce soit dans les déplacements loisirs ou les voyages d’affaires, la clientèle domestique est majoritaire sur le territoire.

Les touristes français synonymes de stabilité et résilience

Près de 60% des Français ont voyagé en France l’an dernier. Dans un contexte marqué par le Brexit, les Gilets Jaunes ou encore les grèves SNCF/RATP, le tourisme national n’a pas faibli et a porté la croissance du secteur. Bien que moins lucrative, pour les destinations touristiques, c’est une cible de volume intéressante et moins sensible aux crises que les clientèles internationales.

Français, oui, mais touriste aussi

A première vue, attirer des Français sur son site peut sembler facile : pas besoin de traduction, système culturel partagé, connaissance du territoire… Toutefois, lorsque nous accompagnons nos partenaires qui cherchent à diversifier leur clientèle en travaillant leur attractivité touristique, nous faisons souvent face à un amalgame entre différentes typologies de visiteurs. C’est le cas notamment des retailers, centre commerciaux, lieux de shopping et marques qui ont l’habitude de communiquer auprès de leur clientèle française locale. Attirer des touristes français nécessite une stratégie adaptée car ces touristes ne peuvent être adressés comme des habitants de la zone de chalandise. Ils n’ont pas les mêmes attentes, n’utilisent pas les mêmes canaux et même s’ils parlent la même langue ils ne seront pas sensibles aux mêmes messages. Un musée qui aurait l’habitude d’accueillir une clientèle locale va par exemple pousser ses activités enfants le mercredi après-midi. Pour attirer des touristes, ce sont plutôt les expositions permanentes et temporaires qui devront être mises en avant. Chaque cible étant sensible à des messages différents, il est indispensable de bien les segmenter pour les adresser de manière adaptée.

Une connaissance relative du territoire

Les touristes français ont besoin d’informations de localisation. Tout comme les touristes internationaux ils ont besoin de précisions didactiques sur l’accessibilité. Le niveau de détail à leur fournir sera moins important que pour des étrangers : ils connaissent par exemple les abréviations, peuvent lire les panneaux et demander leur chemin. Toutefois, même s’ils habitent en France, ils ne connaissent pas forcément bien le territoire et n’ont pas les mêmes clés de références que les locaux.

Le nom d’une destination shopping, peut, par exemple, être connu de tous les habitants d’un endroit sans qu’un touriste n’en ai jamais entendu parler. Appelons ce lieu « Côte d’Argent » : ce nom n’est pas explicite sur l’identité du lieu. Si ce lieu veut attirer des touristes il devra préciser qu’il est une destination shopping dans ses outils de communication (site internet, campagnes …). 

Des touristes mais… pas des touristes

Les touristes français ont besoin d’informations touristiques mais ils n’aiment pas se sentir considérés « comme des touristes ». D’autant plus lorsqu’ils sont fidèles à une destination où ils se voient comme des habitants. Dans les destinations notamment balnéaires, ou de montagne, les habitués sont nombreux et certains ont même des résidences secondaires. Ces semi-habitants hybrides restent des touristes. Toutefois ils devront être adressés de manière quasi-similaire à des locaux par certains acteurs du territoire (hypermarchés, centres commerciaux, épiceries) tandis qu’ils auront des attentes touristiques envers d’autres, en matière d’activités notamment.

Des canaux de communication qui divergent

Pour l’organisation de sa vie quotidienne et de ses vacances une même personne n’utilise pas les mêmes outils. Si Google reste la porte d’accès numéro un, les mots clés utilisés pour organiser ses activités pendant son séjour seront différents. Les plateformes touristiques comme TripAdvisor, les sites d’activités et les comparateurs vont être consultés par les touristes français avant et pendant leur séjour. Un bon référencement sur ces points de contact est indispensable pour être intégré à leur parcours. Pour trouver ses activités, un Parisien regardera par exemple Airbnb activités quand il partira en week-end alors qu’il consultera Billetréduc pour une fin de semaine à domicile. 

Une perspective qui change

De même dans une optique de déplacement touristique les habitudes changent. Si une heure de voiture peut paraître impensable pour une sortie du samedi après-midi cette même distance peut être considérée comme raisonnable pour une excursion en vacances.  Le périmètre considéré comme « proche » en voyage est beaucoup plus étendu que dans la perspective quotidienne ; l’élément important étant la perception de l’accessibilité par les touristes. Des activités qu’une personne ne pratique jamais chez elle, comme aller au musée devient envisageable pendant un séjour. Une activité vécue comme un élément routinier par une personne comme aller au centre commercial faire les courses, peut se transformer en un loisir dans une perspective touristique si le message et la stratégie marketing sont adaptés. Dans leur organisation et la réalisation d’un séjour touristique les Français n’ont ni les mêmes usages ni les mêmes besoins que dans leur vie quotidienne.

Attirer des touristes français nécessite donc une stratégie dédiée afin d’utiliser les bons leviers tant en matière de canaux que de messages.

Talents Travel accompagne les organisations touristiques ou non qui souhaitent diversifier leur clientèle et attirer des touristes français et/ou internationaux. Pour plus d’information contacter Iris : iheydorffdecaux@talentstravel.com