Brexit : Quelles conséquences sur les séjours des Britanniques ?

Brexit-Angleterre-Europe

Brexit : Quelles conséquences sur les séjours des Britanniques ?

Avec 13 millions de visiteurs par an, les Britanniques sont les touristes étrangers les plus nombreux en France. Le Brexit changera-t-il la donne ? Quel sera l’impact du Brexit pour le tourisme ?

2020 une année de transition pour le Brexit

transition-brexit-rouyaume-uni

Le 31 janvier 2020 , le Royaume-Uni est définitivement sorti de l’Union Européenne. 4 ans après que le OUI ai emporté le referendum initié par David Cameron et après de nombreuses négociations, le Brexit a finalement été prononcé. Toutefois, l’accord signé prévoit une année de transition. Jusqu’au 31 décembre aucune mesure particulière ne sera prise : l’Union Européenne traitera le Royaume-Uni comme s’il agissait toujours d’un État membre.

Pas d’impact du Brexit sur le tourisme en 2020 ?

european-union-royaume-uni-brexit

Le pays conservera donc tous ses droits d’accès au marché unique européen et continuera d’appliquer l’ensemble du droit européen, comprenant la libre circulation des biens et des personnes. Pour le tourisme c’est une excellente nouvelle puisque cela signifie qu’aucune incidence ne se fera sentir sur les touristes traversant la Manche, qu’ils soient Européens ou Britanniques.

Un impact positif du Brexit pour le tourisme en France en 2020 ?

Passeport-britannique-royaume-uni-irlande-visa-europe

Pour les touristes anglo-saxons les incertitudes sont encore grandes face aux conditions de séjours à l’étranger à partir de 2021. Il est toutefois fort possible que les Britanniques doivent avoir recours à des demandes de visas pour circuler en Europe.

En conséquence, nos voisins Britanniques vont probablement profiter de 2020 pour voyager en Europe sans contrainte et un effet boost pourrait être observé sur le nombre de séjours vers la France. Ces trois dernières années, malgré la dévaluation de la livre sterling, le nombre de séjours vers la France est passé de 12 à 13 millions. Gwenaëlle Delos, Directrice d’Atout France pour les pôles Royaume-Uni et Irlande explique : « Le marché est résilient. Les signaux sont ambivalents, certains sont positifs, d’autres plus difficiles à lire ».

En tous cas, en Septembre dernier, les recettes touristiques suite aux séjours britanniques en France étaient en hausse de 6%.

quel impact sur le tourisme après 2020 ?

vacances-montagne-françaises-ski-cyclotourisme

Les touristes britanniques affectionnent particulièrement la destination France. L’Hexagone est une destination privilégiée et la fidélité des voyageurs anglo-saxons très forte. En 2019, A Paris et en Ile de France par exemple, ils étaient 63,4 % de repeaters. C’est plus que la majorité des clientèles internationales puisqu’en comparaison, au cours de ces 5 dernières années, la moyenne des repeaters est de 59%.

La France est aussi la première destination des Britanniques pour leurs séjours à la montagne. Les randonnées, le cyclotourisme et le littoral sont également très prisés. Autant de cartes à jouer pour continuer à s’inscrire durablement dans les lieux de séjours préférés des touristes britanniques malgré leur sortie de l’UE.

Talents Travel vous accompagne dans le développement de votre stratégie en marketing touristique. Pour plus d’informations contactez Iris : iheydorffdecaux@talentstravel.com