Tourisme : quel avenir pour l’e-commerce

Vous êtes ici :  – Talents Travel » Actualités » Tourisme : quel avenir pour l’e-commerce

Dans:   par :  Commentaires: (0)

Le tourisme est devenu une des principales activités source des revenues du e-commerce dans le monde. Alors qu’on dénombrait 125 milliards de transactions en 2010, les prévisions estiment qu’en 2020, le volume mondial de ventes de voyages atteindra les 434 milliards.

3 géants se partagent le marché

En presque 10 ans, le secteur de la distribution de voyages en ligne a beaucoup évolué et quelques acteurs ont pris possession de la majorité des parts de marché. Expedia, Priceline et Ctrip (Chine) sont les 3 principaux groupes qui dominent largement la distribution de voyages en ligne et génèrent à eux seuls 90% des réservations.

Mutations à venir

Le célèbre GDS Amadeus expose sa vision de l’évolution de la distribution de voyage et des modèles disruptifs que l’on pourrait voir apparaitre dans les années à venir.

Pour Amadeus, les OTA pourraient s’associer à des métamoteurs. En fusionnant leurs compétences et force de frappe ce modèle donnerait naissance à des mégas agences de voyages en ligne.

Les voyagistes traditionnels pourraient s’allier aux OTA pour créer un parcours à la fois online et offline qui maximiserait l’expérience client.

Des agences de voyages mobile peuvent également être amenées à voir le jour dans un futur proche. Le smartphone tend à devenir un device d’achat dans de plus en plus de pays, peut être deviendra t-il l’unique canal de distribution pour certaines OTA. Cela faciliterait la relation client en proposant un seul point de contact pour répondre à tous les besoins, avant, pendant et après le séjour.

Enfin, Amadeus imagine la création d’une place de marché de voyages. A l’instar d’Amazon ou de Ebay, il pourrait exister dans les années à venir un lieu de vente unique ouvert à la fois aux professionnels et aux particuliers. Ce type de market place regrouperait ainsi l’offre des sites traditionnels de la distribution de voyages en ligne et les nouveaux modèles collaboratifs.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *