La France: 1ère destination, mais pour combien de temps encore?

Vous êtes ici :  – Talents Travel » Actualités » La France: 1ère destination, mais pour combien de temps encore?

Dans:   par :  Commentaires: (0)

A l’heure où Sylvia Pinel, ministre du tourisme, appelle les français à participer au débat pour faire de la France une destination d’avenir dans le cadre des Assises du Tourisme,  la force touristique du pays est plus que jamais remise en cause.

 

La France: une destination d’avenir?

Bien qu’elle reste la première destination mondiale avec 83 millions de visiteurs internationaux en 2012, la France a du mal à garder son avance,  et pour cause : l’émergence de certaines destinations, majoritairement asiatiques, a grandement impacté les parts de marchés françaises. Le marché émetteur chinois a beau être en croissance exponentielle, paradoxalement, la Chine aura détrôné la France d’ici 10 ans en terme de tourisme réceptif.

 

Quelles sont les raisons de cette baisse d’attractivité touristique ?

 

Plusieurs facteurs ont impacté le taux de fréquentation touristique de manière négative.

L’une des raisons concerne la sécurité. En effet, le sentiment d’insécurité est grandissant dans l’esprit des touristes, qui commencent peu à peu à délaisser la France pour des destinations plus sûres.

De plus, on dénombre 15 millions de voyageurs venant en France uniquement pour visiter Disneyland Paris et voir la Tour Eiffel. Il est donc capital de promouvoir la richesse patrimoniale et culturelle que possèdent les régions françaises. Et pour cela, mettre en place un plan de communication performant est primordial afin de mettre en avant ces aspects et leur offrir une meilleure visibilité.

Mais le principal défaut que rapportent les touristes a attrait  à l’accueil qui leur est réservé. Et pour preuve, wayn.com, le plus grand site Internet mondial de réseau social axé sur les voyages et les modes de vie a élu les français comme étant le peuple le plus inhospitalier au monde. Véhiculer une image positive pour rassurer le touriste est l’une des solutions à votre portée pour vous démarquer et vous détacher de cette idée reçue.

Le tourisme n’est pas seulement un sujet de débats en France : la Chine, qui a déjà commencé à faire entrer en vigueur différentes lois relatives, notamment à la protection des touristes, a centré ce point au cœur de sa politique, pour pouvoir ainsi favoriser le marché réceptif chinois. La concurrence est donc bel et bien présente.

 

Et quelles sont les solutions ?

On l’a vu, de nombreux moyens existent pour infléchir la tendance, et certains sont à votre portée : rassurer le touriste sur la destination qui lui est proposée, en mettant en avant des atouts tels que la sécurité ou l’accueil. Et pour cela il existe des outils apportant une large visibilité à l’image que vous souhaitez diffuser auprès de vos clients, tels que les réseaux sociaux.

Etablir une stratégie de communication grâce aux nouveaux moyens technologiques est un élément clé pour développer votre structure.

Concernant les nouveaux marchés émetteurs de touristes là aussi, la force réside dans la communication que vous décidez d’adopter, puisqu’ils sont eux aussi très amateurs de nouvelles technologies. Nous vous invitons à lire l’article étudiant les comportements digitaux des touristes asiatiques pour en savoir plus.

Ce point là est d’autant plus essentiel que la Chine est le marché émetteur de tourisme à la croissance la plus forte à l’échelle mondiale en 2012, et que malgré tout, en tant que destination non-asiatique, la France reste la favorite, d’après une récente étude réalisée par TripAdvisor.

Il y a donc une carte à jouer afin d’attirer cette clientèle touristique toujours plus importante, en adoptant une communication adaptée.

 China-travel

Les clés pour rehausser le tourisme à l’échelle nationale ne sont donc pas qu’entre les mains du gouvernement qui réfléchit actuellement aux solutions à élaborer pour ce secteur dans le cadre des Assises du Tourisme. Vous aussi, vous pouvez, à votre niveau accroître le tourisme interne et réceptif, en apprenant à capter de nouvelles cibles grâce à des opérations de communications et aux nouvelles technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *